A la découverte du porto

J’ai eu la chance d’aller passer un WE à Porto, au Portugal il y a quelques semaines et je recommande à tout le monde cette chouette balade. Et comment visiter Porto sans s’intéresser aux spécialités locales? Il y a les sardines et la morue cuisinée à toutes les sauces, les pastel de nata (petits flans) et le Porto bien sûr! J’ai visité la cave de Burmester, découvert, appris et dégusté le Porto bien évidemment, voici quelques informations pour apprécier ce vin très spécial.

A Porto, pour visiter les nombreuses caves qui ouvrent leurs portes chaque jours aux touristes, il suffit de passer le pont Luis I qui relie la vieille ville à Vila Nova de Gaia en enjambant le Douro. Il ne vous reste plus qu’à choisir ; moi j’ai visité les caves Burmester, société familiale fondée en 1750.

Porto_feuille_de_choux_2

Les vignes, elles, sont cultivées plus à l’intérieur aride du pays à 100km environ de la ville de Porto, dans le Haut Douro.

Le Porto, tel que nous le connaissons et le dégustons actuellement est né par hasard ; il s’agit en fait d’un vin rouge traditionnel fortifié d’un peu d’eau de vie pour en augmenter la teneur en alcool et lui permettre au XVIIIème siècle d’être exporté du Portugal vers l’Angleterre essentiellement.

Aujourd’hui la technique diffère mais le goût reste intact. Car l’eau de vie fait désormais partie du procédé de fabrication, elle est désormais ajoutée au mout, au moment de la fermentation et donne ainsi à ce vin une teneur plus élevée en sucre et en alcool.

Comme pour le vin de table, il existe différents Portos, selon sa robe (rouge ou blanc), sa maturité en fût et son âge. C’est ce que vous découvrirez si vous visitez une de ces caves :

– Le vin de Porto Blanc : demi sec, une fois ouvert il se conserve très peu de temps (une semaine environ) c’est pourquoi vous le trouverez souvent en demi-bouteille. Il est produit exclusivement à partir de raisins blancs qui lui procure un goût fruité et très doux, proche d’un vin moelleux de Bordeaux. Nous avons eu la chance de déguster un white porto Burmester et c’est notre préféré !

Porto_feuille_de_choux_3

– Le Porto Ruby : il doit son nom à sa couleur d’un rouge intense. Il vieillit dans de très grands fûts de chêne et est mis en bouteille assez jeune pour préserver sa vivacité, son goût frais et fruité.

– Le Porto Tawny : C’est LE vin de Porto par excellence, le plus classique, celui grâce auquel ce vin a gagné toute sa notoriété mondiale. Ce vin est vieillit en petits fûts de chêne, il a donc beaucoup plus de contact avec le bois, ce qui lui donne tout d’abord un goût plus boisé mais aussi sa couleur si particulière, orangée comme un whisky. C’est le résultat du vieillissement et l’oxydation en bois de chêne.

Porto_feuille_de_choux_4

Une fois ouverts, ces Portos rouges peuvent être dégustés pendant une année.

Tous ces Portos sont des vins jeunes (2 ans de vieillessement en fût) d’assemblage, c’est à dire issus de différents cépages (29) et différentes récoltes (3 à 4 années différentes le plus souvent).

Viennent ensuite les Portos d’exception :

– Les Réserves : sont des vins d’assemblage eux aussi mais qui ont vieillit plus longtemps dans les chais : 5 à 7 ans.

– Le Vintage : est un Porto d’exception, un vin de garde qui n’a pas été filtré pour sa mise en bouteille, se qui lui permet de se bonifier tout le temps qu’il est gardé en cave. Pour en apprécier tout son goût fruité mais aussi s puissance, il est conseillé de le consommer dans les 2 jours après ouverture.

– Le LBV = Late Bottle Vintage : il s’agit d’un vin millésimé. Contrairement à tous les autres Portos, celui-ci n’est pas issu d’un assemblage mais seulement d’une récolte exceptionnelle. Il doit donc toujours être marqué d’une année. On compte environ 3 millésimes pour 10 années de récoltes. Il est donc seulement déclaré lors d’années de récoltes d’une qualité rare.

 

Il est conseillé de déguster ces vins à température ambiante et surtout de les apprécier à d’autres instants qu’à l’apéritif. Car en effet, si en France on connaît le Porto surtout comme un vin d’apéritif, au Portugal on nous a appris qu’il était plutôt dégusté en digestif et comme accompagnement des fromages et des desserts, surtout au chocolat. C’est excellent !!

Alors si vous n’avez pas l’occasion de filer le WE prochain au Portugal, n’hésitez pas à demander conseil à votre caviste. Et bonne dégustation!

Comments

  1. […] issu des vignobles du Nord du Portugal, la vallée du Douro, région habituellement connue pour le Porto, avec des cépages locaux comme le Touriga ou le […]

Comments are closed.