Confit d’endives (Des chicons !)

J’ai souvent des endives dans mon frigo et à part en salade, je les cuisine très peu. Face à ses têtes d’endives défraichies et à mon manque d’inspiration, j’ai retrouvé le souvenir d’un merveilleux confit d’endives gouté dans le Nord, terre d’origine du chicon.

Ce confit d’endives avait accompagné un plateau de fromage gargantuesque (mon péché mignon), mais vous pouvez l’assortir à votre foie gras le plus cher à Noël, à une volaille ou bien dans une merveilleuse tarte dont je vous donnerai la recette bientôt.

Enfin, histoire de remettre les pendules à l’heure, le chicon ou l’endive c’est pareil ! Dans le Nord de la France, tu demandes des chicons au jambon et dans le reste de la France tu dis des endives au jambon.

Ingrédients

  • 50 de beurre
  • 400/500 g d’endives
  • 2 oignons
  • 100 g de sucre roux
  • Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • Un filet de jus de citron
  • Sel, poivre

Préparation du confit d’endives

Commencez par enlever le pied des endives et éventuellement les feuilles défraichies. Coupez les endives entières en rondelles fines.

Epluchez et découpez finement les oignons.

Dans une poêle, faites fondre le beurre, puis ajoutez les oignons. Après quelques minutes de cuisson, ajoutez les endives et le sucre.

Laissez caraméliser 5 minutes en mélangeant doucement.

Couvrez la poêle et laissez mijoter 20 à 30 minutes en mélangeant régulièrement jusqu’à évaporation de toute l’eau. La texture ne doit plus être trop liquide, limite collante.

Ajoutez le vinaigre balsamique, le sel, le poivre et le filet de citron.

Une fois que le confit d’endive est froid, vous pouvez le mettre dans un bocal de confiture et le conserver au frais.