Paris gourmand, le temps d’un weekend

Avec l’aide de plusieurs amis qui y vivent, je vous ai préparé un weekend de gourmandise, entre tradition culinaire française et rencontres avec les Parisiens modernes.

 

Paris gourmand, 1er arrêt

Samedi midi, déjeuner à L’été en pente douce

Après avoir posé vos valises, vous vous dirigez vers l’un des points de vue de la Capitale, dont les murs blancs sont visibles depuis presque partout. Montmartre et le Sacré-Cœur résonnent comme le coin des amoureux depuis que cette chère Amélie Poulain a décidé de s’y installer.

Entre les rues pavées, les dessinateurs, les petites boutiques venues tout droit des années 40 et les animations locales, vous comprendrez rapidement pourquoi on parle souvent du village de Montmartre.

 

Vous quittez les étalages de tissu du Marché Saint-Pierre et commencez à gravir l’immense escalier. Peut-être aurez-vous choisi de passer par le parc et ses nombreuses allées. Vous arriverez sur une place presque ronde, avec une série de tables colorées et peut-être de la musique qui résonne depuis les restaurants. Juste au coin, L’été en pente douce vous attend.

Tenu par un Niçois d’origine, ce restaurant à mi-chemin entre la cabane de jardin et l’appartement Parisien saura vous réchauffer le cœur et le corps. Sa carte présentée comme un petit journal rempli d’anecdotes, ses plats savoureux pour les yeux et le palais, vous feront perdre la notion du temps, qu’il pleuve ou qu’il fasse grand soleil.

Ete en pente douce, restaurant à Paris  Feuille de choux

Installez-vous si possible dans la véranda, pour profiter du ciel dégagé et pour pouvoir observer les passants ; c’est une activité très prisée. Les plats du jour à moins de 10,00 € sont goûteux et colorés. Prenez une quiche ou une grande salade, ou testez le demi-canard en croûte de sel à 22,50 €, que vous ne pourrez retrouver qu’à La fourmi ailée près de Notre-Dame.

J’ai opté pour le jambon à l’os maison, sa purée de châtaignes et sa sauce au poivre. Le pain est lui-aussi maison, et c’est appréciable.

 

 

Si vous avez un grand manque de volonté, tombez pour le (très) fondant aux chocolat et aux noix ; vous vous maudirez ensuite quand vous devrez continuer à monter les escaliers, mais le jeu en vaut la chandelle si vous aimez le mélange de ces saveurs.

Ete en pente douce restaurant à Paris - Feuille de choux

 

 

L’été en pente douce, 8 rue Paul-Albert 75018 PARIS

M° Anvers ou Château Rouge www.parisresto.com

Redescendez tranquillement par les petites rues, en direction du Louvre et traversez le Jardin des Tuileries. Vous trouvez de nombreuses épiceries fines sur le chemin, et quelques grands magasins d’art culinaire près de Châtelet.

Comments

  1. […]  Retrouvez la 1ère étape de notre Paris gourmand. […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge