Paris gourmand, escale à la Pâtisserie des rêves

En revenant de la Tour Eiffel, en passant par le Trocadéro, éloignez-vous des hordes de touristes et longez un peu ces rues qui n’ont pas vraiment d’intérêt historique. Dépassez ce lycée à l’air de caserne militaire, et entrez dans un monde de douceur.

Un peu comme la Rose dans la Belle et la Bête, les créations de la Pâtisserie des Rêves sont conservées sous des cloches de verre. C’est tellement joli que pendant quelques instants on se demande si ça se mange, si ce n’est pas juste une œuvre d’art exposée.

Pâtisserie des rêves - Feuille de choux

 

Au-delà de l’aspect digne d’un conte de fées, ces gourmandises vous envoient des paillettes plein le palais.

Vous y retrouvez les grandes traditions Françaises, et le fameux Paris-Brest au cœur coulant de praliné, l’incontournable de la maison à 5,50€.

C’est le meilleur que j’ai goûté jusqu’à présent, le test étant de séparer le chou du fourrage : le chou seul a du goût et de la texture, le fourrage est mousseux… et il est composé de petites boules de chou, afin de pouvoir le partager, ou du moins le manger sans avoir à le coupécraser avec une cuillère.

Un bonheur de plus.

 

Installez-vous à l’arrière de la boutique pour prendre le thé, ou emportez un peu de douceur dans un joli paquet pyramidal. Profitez-en pour gâter vos proches en confiseries.

 

Pâtisserie des rêves

11 rue de Longchamps

75016 Paris

 Retrouvez la 1ère étape de notre Paris gourmand.

Comments

  1. […] centaine à faire ABSOLUMENT dans sa vie à Paris (j’y avais déjà pioché l’idée du Paris-Brest) et il est aussi numéro 1 dans le comparatif effectué à l’échelle de la […]

  2. […] chose de bon ». Pour moi, ça veut plutôt dire, une Paris Brest de la pâtisserie des rêves, ou un cheesecake de chez Berko. Un truc bon […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge